Créer un site internet

L'intensification de la circulation, le dragage incontrôlé du sable, le creusement sans discernement du chenal portuaire, l'entretien insuffisant de la Levée de la Divatte et le manque d'intérêt pour le Val de Divatte, ont amené un groupe de riverains à créer, après la crue alarmante de 1995,l'Association Intercommunale de Défense de la levée de la Divatte (AIDLD). Elle veut être:un aiguillon auprès des collectivités locales et un relais auprès des habitants du Val de Divatte. Car, pour l'association, la Levée est l'ouvrage le plus important du patrimoine de nos communes et doit faire l'objet de l'attention de tous. Ceci afin d'assurer: la sécurité des habitants, la pérennité des emplois qu'elle protège et conserver l'attrait touristique des bords de Loire.

Entretenir, Promouvoir, Fédérer Pour la Levée de la Divatte

laleveedeladivatte@gmail.com -Tel : 06 09 40 90 10

 @ALD50592434    Association de la Levée de la Divatte ALD

Faites un don sur :  leetchi.com/c/association-de-aidld 

 

Rejoindre l'association

Plus nous serons nombreux, plus notre voix aura de poids au sein du comité de pilotage de la Levée de la Divatte où nous travaillons en collaboration avec les maires concernés et le Conseil Général. Nous sommes un interlocuteur reconnu, capable de porter vos opinions.

Cotiser via Leetchi :

https://www.leetchi.com//fr/Cagnotte/30926846/a871bec8

Bulletin d adhesion aidld 2019 2021Bulletin d adhesion aidld 2019 2021 (103.72 Ko)

2021 04 01 qui entretiendra l ouvrage 2

2021 03 31 trois siecles pour retrouver le niveau de la loire

2021 03 30 reequilibrage enquete ouverte

Compte rendu de la rencontre avec la Mairie de Divatte sur Loire 10 mars 2021

2021 03 30 les elus veulent alerter l etat

Vigilance accrue après la décrue

2021 03 04 hebdo vigilance accrue apres la decrue

Compte-rendu de réunion du 12 février 2021 Avec la Mairie de Saint Julien de Concelles

Le lit de la Loire s'effondre, la prévention s'étend

2021 02 03 le lit de la loire s effondre la prevention s etend

Réouverture des Ponts de Mauves, quand nos élus font du bon boulot !

L'Arrêté préfectoral pour la digue de protection du Val de Divatte a été publié le 27 août 2020

 

L'Arrêté préfectoral relatif à la sécurité et prescriptions complémentaires pour la digue de protection du Val de Divatte a été publié le 27 août 2020.Il met en application la convention cadre de partenariat pour la gestion du système d'endiguement de la Levée de la Divatte que nous avions décrit il y a déjà quelques temps :

http://divatte.e-monsite.com/medias/files/2020-06-27-gemapi-lecture-de-la-convention-entre-cccl-la-diro-et-le-cd44.pdf

http://divatte.e-monsite.com/medias/files/d-20191113-07-conv-gestion-digue-divatte-cd44-diro.pdf

Ce document est à lire ici :

2020 08 27 arrete prefectoral portant classement relatif a la securite et presciptions complementaires pour la digue divatte souligne2020 08 27 arrete prefectoral portant classement relatif a la securite et presciptions complementaires pour la digue divatte souligne (4.65 Mo)

En plus des éléments que nous avions déjà soulignés (car c'est un dossier que nous suivons depuis un certain temps), voici les éléments qui en ressortent :

Le gestionnaire doit établir un dossier technique unique permettant d'avoir une connaissance la plus complète possible de sa configuration exacte. Le gestionnaire établit un document unique décrivant l'organisation mise en place pour assurer l'exploitation du système d'endiguement, son entretien et sa surveillance. Il doit aussi établir et tenir à jour un registre sur lequel sont inscrits les renseignements relatifs aux travaux, à l'exploitation, à la surveillance, à l'entretien, aux conditions météorologiques et hydrologiques exceptionnelles et à son environnement.Il doit aussi établir un rapport unique de surveillance périodique tous les 5 ans.

Des visites techniques approfondies sont réalisées une fois dans l'intervalle de 2 rapports de surveillance.

Dans un délai de 3 mois, à compter de la signature de cet arrêté, le bénéficiaire fournit un document d'organisation comprenant : 

- Les actions prévues en situation de crise

- Une liste de contacts

- Les procédures de contact

- La justification des mesures prévues pour garantir la performance de l'ouvrage vis à vis des situations prévues dans l'étude de dangers

- La justification de l'adéquation entre les seuils d'alerte et les scénarios prévus dans l'étude de danger

- Le positionnement du gestionnaire sur l'ensemble des recommandations issues des études et diagnostics réalisés depuis 1994

 

Globalement, l'évolution est assez positive, mais nous restons sur notre position d'origine.

Nous vous laissons l'occasion de nous apporter vos commentaires.  

Près de Nantes. La Ferrari tape dans un muret et se retourne Le conducteur, âgé de 59 ans, a perdu le contrôle de sa voiture de luxe. L’accident n’a fait aucun blessé.

 

Perte de contrôle peu banale, dimanche soir, sur les bords de Loire. Alors qu’il circulait sur la route départementale 751 au volant de sa Ferrari, un homme âgé de 59 ans a percuté un muret, peu avant 20 h, au niveau de la levée de la Divatte, au port de la Pierre-Percée. La voiture de luxe s’est retrouvée sur le toit, bloquant entièrement la voie. L’accident n’a fait aucun blessé.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/pres-de-nantes-la-ferrari-tape-dans-un-muret-et-se-retourne-6964362

 

Des poids lourds pourtant interdits sur la Divatte

 

 

2020 07 22 des poids lourds pourtant interdits sur la divatte

Tourisme sur la Divatte, des aménagements nécessaires

 

2020 07 22 tourisme sur la divatte des amenagements necessaires

L'association ne baisse pas la garde

 

2020 07 23 l association ne baisse pas la garde

Les nouveaux aménagements déjà pris d'assaut ! Comme une évidence !

Img 5437

Une de nos priorités, la fin des camions sur la Digue ...

 

Camion img 1517

La poursuite de la route de la vallée est abandonnée. A la place un réaménagement des routes existantes est prévu, avec quelle ambition !

Lutter contre les poids lourds sur la digue ne veut pas dire lutter contre les acteurs économiques. Au contraire il faut leur fournir des routes dignes de ce nom dans la vallée pour qu'ils ne soient plus tenté d'utiliser la digue !

Img 5425

Révision du PPRI Loire Amont, attention !

La préfecture va réviser le PPRI Loire amont. Le dernier en vigueur date du 12 mars 2001. Le PPRI est un document fondamental pour notre territoire, c’est un document d’urbanisme initié par l’état. Il fixe les règles d’urbanismes, détermine les indemnisations Cat Nat, élabore les plans de préventions des risques. Ils s’imposent aux élus locaux et par conséquents aux habitants. Il a des conséquences économiques et écologiques profondes. La préfecture le 11 juin 2019 a lancé la révision de l’ancienne version.

2020 06 30 revision du ppri loire amont2020 06 30 revision du ppri loire amont (404.27 Ko)

Présentation de la dernière étude diagnostic du CEREMA sur la Digue de la Divatte

Compte-rendu réunion du 13 mars 2020 à la CCSL


Présentation de la dernière étude diagnostic du CEREMA (centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) sur la Digue de la Divatte

A lire ici :

2020 03 13 cr rencontre ccsl presentation de la derniere etude diagnostic de la cerema2020 03 13 cr rencontre ccsl presentation de la derniere etude diagnostic de la cerema (249.62 Ko)

 

Convention de gestion de la digue de la Levée de la Divatte avec le CD44 et la DIRO

Le seul avantage de la loi GEMAPI est de rapprocher les décisions des personnes concernées, c’est le principe même de la décentralisation. Principe général relativement efficace on l’a vu ces dernières années. L’Etat en effet, même si il a la puissance financière, s’avère souvent mauvais gestionnaire, piètre comptable et peu réactif.
Autre point positif nous avons maintenant des décisions collégiales avec des collectivités différentes et des visions différentes.
Malgré tout cette loi est un fardeau de responsabilités et de dépenses pour les collectivités locales, comme nous l’avons toujours dit. Nous sommes dans des niveaux de dépenses sans aucun rapport avec les budget de ces collectivités. On ne demande pas à la ville de St Nazaire de payer le pont de St Nazaire, et bien là si !
Il était donc impératif que le département reste le principal financeur et gestionnaire de l’ouvrage. Cela n’était plus le cas au départ, la loi a été changée, mais le 29 janvier 2024, ce sera fini ! La loi était mal faite tout le monde l’accorde, elle est encore mal faite …
Le département dans cette histoire est LE grand gagnant, il faut lui faire comprendre et lui demander des compensations.
Pour ce qui est du taux de la taxe GEMAPI, un simple calcul. En partant de 12 364 habitants concernés et 47 000 € par an cela fait 3,80 € par an et par habitants. Soit 15,2 € pour un foyer de 4. En sachant que ce budget serait à multiplier par 4 si l’on veut faire des travaux lourds classiques et que la CCSL ne finance qu’à environ 22 % le budget total. Imaginons si le département se retire … En tant qu’habitants, nous ne sommes pas fondamentalement opposés à payer, mais à quel niveau. Tout-en sachant que la position des Français est claire, ils ne veulent plus de taxes supplémentaires.
Autre sujet les portes ne seront plus utilisées car non utiles. Que vont-elles devenir ?
Et encore un grand oublié les aménagements touristiques, qu’il faudra bien un jour financer. Peut-être un dossier à dealer avec le conseil départemental de même que l'aménagement de la RD 74 ... Là encore l'abandon de son aménagement est une très bonne opération pour le CD et un rude coup pour les habitants de la vallée mais surtout ceux de Divatte sur Loire.

 

Ci-joint quelques documents importants au sujet de la Convention Gestion de la digue - Levée de La Divatte avec le CD44 et la DIRO.
Voici finalisé ce que nous redoutions depuis plusieurs années.
 

D 20191113 07 conv gestion digue divatte cd44 diroD 20191113 07 conv gestion digue divatte cd44 diro (1.49 Mo)

2020 06 27 gemapi lecture de la convention entre cccl la diro et le cd442020 06 27 gemapi lecture de la convention entre cccl la diro et le cd44 (149.93 Ko)

La GEMAPI, une aubaine pour le département, en janvier 2016 c'est ce que nous avons écrit !

L'Echo de Divatte sur Loire

A lire un article intéressant dans l'Echo de Divatte sur Loire :

https://www.calameo.com/books/0057303313e6b543669a5

 

Nouveau Divatte Info !

Du gaspillage

 

Img 3531

Dernièrement à la Croix du Chardonneau, le département a aménagé le carrefour de la D74 et de la D53 avec des trottoirs et refait le bitume … c’est sans intérêts, c’est sans ambitions. Nous l’avions expliqué directement aux services concernés 10 mois avant les travaux ! Ce carrefour est dangereux, de plus en plus emprunté, les flux de circulations se croisent difficilement, on a souvent du mal à établir les priorités. On compte plus de 3000 véhicules jours et depuis 1998 de multiples accidents dont 1 tué et 3 blessés. Il y a de place pour un aménagement correct, c’est-à-dire un rond point. Pourquoi ne pas avoir attendu et mis en place celui-ci comme c’est prévu depuis 30 ans. Un jour il y aura un rond point c’est certain, en attendant … on gaspille des fonds publics.

 

 

 

Nouveaux plateaux à la Pierre Percée

 

2019 03 21 hebdo 3 plateaux a la pierre percee

Vers un prolongement de la route de la vallée ?

 

2019 04 04 d74 un prolongement de la route de la vallee

2018 12 14 un autre projet pour la route de la vallee a l etude ouest france 1